flux rss Imprimer (nouvelle fenêtre)

Fermeture du musée pour travaux

En raison d’importants travaux de rénovation des toitures-terrasses et des menuiseries extérieures, le musée ferme ses portes du 1er janvier au 15 septembre 2018. Merci de votre compréhension.

Sa réouverture est programmée pour le 15 septembre 2018 à l’occasion des Journées du Patrimoine.

Pour ne pas nous oublier…

Captures d'écran de l'application mobile de visite créée pour le musée.

Durant la fermeture, des conférences sont proposées « hors les murs ». Pour connaître les dates et le lieu de ces manifestations, nous vous invitons à consulter l'agenda du musée ainsi que sa page Facebook.

D’autre part, une application mobile vient d’être mise en ligne. À partir d’un smartphone ou d’une tablette, elle permet de parcourir virtuellement le musée : ses collections, ses jardins intérieurs nouvellement réaménagés, mais aussi son bâtiment, inscrit à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.


La prochaine exposition : l’art au service de la science

Squelette humain chevauchant un cheval

@ Patrick Gries

Le musée rouvrira ses portes en septembre prochain avec une exposition intitulée « Évolution ». Il s’agit d’une exposition de photographies de squelettes de vertébrés présentées comme des œuvres d’art. Alors qu’il ne s’agit que d’animaux contemporains, c’est bien à un voyage dans le temps profond de l’évolution que cette exposition nous invite. Sur ces photos spectaculaires, les squelettes révèlent un passé que nous cachent la fourrure ou le plumage des animaux vivants. 

Chaque photo sera accompagnée d’un court texte pointant un détail visible de l’animal afin d’éclairer sa forme, son comportement ou son histoire. À Nemours, le musée de Préhistoire présentera, parallèlement à l’exposition de photographies, des squelettes de vertébrés empruntés à divers muséums d’histoire naturelle.  

Cette exposition a été réalisée par les Éditions Xavier Barral, les photos sont de Patrick Gries et les textes de Jean-Baptiste de Panafieu. Elle a bénéficié de la contribution des établissements partenaires dans lesquels les photographies ont été réalisées : le Muséum national d’Histoire naturelle, le Musée océanographique de Monaco, l’École nationale vétérinaire de Maisons-Alfort, le Muséum d’histoire naturelle de Toulouse et le Musée d’histoire naturelle de Marseille.