Imprimer (nouvelle fenêtre)

L'homme du Cerny - hall d'entrée

Conçue en 2011 par la plasticienne Élisabeth Daynès, la reconstruction anatomique d'un homme du Néolithique accueille les visiteurs du musée. Une manière très réaliste de donner corps et visage aux hommes préhistoriques.

Une identité retrouvée

Photographie de la vitrine présentant le squelette néolithique de l'homme de Baloy et sa reconstruction anatomique par Elisabeth Daynès.

Cliché Y.Bourhis/Département77
Reconstruction Atelier Daynès Paris

"L'homme du Cerny", reconstitution d'un homme du Néolithique, a été réalisé par Élisabeth Daynès dans le cadre de l'exposition "L'identité retrouvée", présentée au musée du 1er octobre 2011 au 23 septembre 2012.

Depuis décembre 2013, cette oeuvre saisissante de réalisme partage une même vitrine avec son double archéologique : le squelette découvert par Daniel Mordant à Balloy (Seine-et-Marne). C'est en effet l'apparence humaine de ce squelette bien conservé du Néolithique que la plasticienne a cherché à restituer en donnant chair à "L'homme du Cerny".

Le squelette de Balloy

Photographie du squelette de Balloy. Le squelette mis au jour par les archéologues repose au fond d'une fosse, sur le dos, jambes croisées.

Cliché Daniel Mordant

Ce squelette provient de la nécropole des Réaudins à Balloy dans laquelle une quarantaine de sépultures ont été reconnues et fouillées par Daniel Mordant entre 1987 et 1992. Le site est daté du début du Néolithique moyen (de 4700 à 4300 avant J.-C.). Les défunts faisaient partie d'une population à laquelle les archéologues ont donné l'appellation de Cerny, du nom d'une commune de l'Essonne.

L'homme reconstitué par Élisabeth Daynès provient de la sépulture n°7, laquelle était située à l'intérieur d'un monument de forme allongée délimité par un fossé.

Les études anthropologiques révèlent qu'il s'agissait d'un homme d'environ 1,60 mètres et âgé de 30 à 40 ans. Le mobilier funéraire qui l'accompagnait est peu abondant : trois pointes de flèches et un bracelet composé d'une griffe et d'une dent de canidé.

Photographie de la reconstitution de l'homme du Cerny. Seul le buste apparaît sur la photo. La reconstitution, hyper-réaliste, figure un homme à la peau blanche, les yeux marrons et aux cheveux bruns. Il est habillé de vêtements en cuir et en fourrure.
Cliché É. Daynès, Reconstruction Atelier Daynès Paris

Bibliographie

  • Collectif, préface d’Yves Coppens - L’identité retrouvée, les reconstructions anatomiques d’Élisabeth Daynès, IAC Éditions d’Art /Département de Seine-et-Marne, 2011, 156 p.
  • Mordant D. - Le complexe des Réaudins à Balloy : enceinte et nécropole monumentale. In : Constantin C., Mordant D., Simonin D. (dir.), La Culture de Cerny. Nouvelle économie, nouvelle société au Néolithique. Actes du Colloque International de Nemours, 9-10-11 mai 1994. Nemours, APRAIF, 1997, p. 449-479 (Mémoires du MPIF, n°6).