Imprimer (nouvelle fenêtre)

Rip Hopkins - "Un âge de Fer et de Béton"

En résidence au musée, le photographe Rip Hopkins a mis en scène le personnel et le public du musée. Ses photographies ont donné lieu à la publication d’un album et à cette exposition dans le cadre du trentième anniversaire du musée.

Un âge de Fer et de Béton – Photographies de Rip Hopkins
2 avril – 10 août 2011

Un photographe renommé

Portrait de l'artiste attablé et regardant vers sa gauche. Sur la table, l'on peut voir des bougeoirs, des verres à pied, des couverts en argent une une bouteille de vin poussiereuse. En arrière plan, la pièce aux couleurs sombres est décorée de plusieurs tableaux.

Cliché Rip Hopkins

À la frontière entre photographie documentaire et expression artistique, le travail de Rip Hopkins est abondamment exposé et publié. Tout en répondant à des commandes pour la presse, les institutions, la publicité, il développe des projets personnels variés. Membre de l’Agence Vu, lauréat de nombreux prix de photographie, parmi les plus prestigieux, il est représenté par la Galerie Le Réverbère, à Lyon.

Des portraits théâtralisés

Une femme nue en chaussures à talons rouges pose en forêt devant une façade en béton du musée. Une feuille de papier rectangulaire cache son sexe, sa main et son avant bras droit sa poitrine.

Cliché Rip Hopkins

Cette exposition est une présentation du travail réalisé par le photographe Rip Hopkins tout au long de l’année 2010, dans le cadre d’une résidence artistique au musée. En réalisant une série de photographies centrées sur les personnes qui animent ou visitent le musée, il nous livre une vision de ce lieu vivant et étonnant propice à l’imagination poétique. Venu au cours des différentes saisons, Rip Hopkins a fait en sorte que chaque image contienne une référence à l’architecture « de Fer et de Béton » de Roland Simounet. Il a photographié les personnes travaillant au sein de l’établissement mais aussi des volontaires (visiteurs, habitants de la région) qu’il recevait avant la prise de vue. Saisissant au fil de la conversation un détail biographique, il imaginait un scénario et une mise en scène qui donnèrent lieu à des images théâtralisées, souvent émouvantes, mais aussi quelquefois très noires.

Baloo – le 22.10.2010 © Rip Hopkins

Baloo – le 22.10.2010 © Rip Hopkins