L'exposition en cours

"Mémoire de sable"

Du 9 avril au 31 décembre 2022. Cette exposition invite à remonter le temps au fil des découvertes mises au jour avant le travail d’extraction dans les carrières d'Île-de-France.

L'exposition "Mémoire de sable"

Du 9 avril au 31 décembre 2022

Des chantiers de fouilles XXL

À partir des années 1960, la multiplication des carrières d’extraction de sables et de granulats a entraîné une explosion des découvertes archéologiques. Grâce à la prospection et l’ouverture de très grandes surfaces, l'archéologie en carrière a permis de changer d’échelle d’observation permettant de connaître, surtout pour les périodes très anciennes, les sites d’habitat, les nécropoles ou les sanctuaires, et d’en percevoir la répartition et leurs modifications successives au fil de leur évolution.

Ouvert en 1981, le musée de Préhistoire d’Île-de-France a largement bénéficié des apports de cette industrie, notamment dans le secteur de la Bassée et du confluent Seine-Yonne dont les fouilles préventives ont grandement nourri son parcours permanent. L'exposition "MÉMOIRE DE SABLE" présente aujourd'hui des découvertes mises au jour lors des fouilles archéologiques réalisées avant le travail d’extraction au cours des dernières décennies.

Des Poilus aux mammouths !

La première partie de l’exposition, installée dans le hall d’accueil, évoque l’origine et le développement de l’archéologie en carrière en Île-de-France ; propos illustrés par des maquettes réalistes accompagnées d’une application numérique (version adultes et version enfants).

La seconde partie de l’exposition présente une sélection de découvertes archéologiques de toutes périodes : de l’époque contemporaine avec quelques vestiges de la Grande Guerre jusqu’au Paléolithique. Le visiteur est invité à remonter le temps comme lors de fouilles archéologiques où ce sont les sites les plus récents qui apparaissent et les plus anciens qui gisent au plus profond.

Une scénographie originale d’Yves Morel et des dessins à destination du jeune public de Céline Piret agrémentent le parcours.

D’autre part, des jeux à manipuler par les enfants sont installés dans la salle 1 du parcours permanent.

Cette exposition a été réalisée en partenariat avec l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap)  et l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (UNICEM) d’Île-de-France.